Art-projets soutient un cycle de théâtre à l’IDEF du 26 avril au 8 juin avec le compagnie Zéotrope.

Projet résidence théâtre avec la compagnie Zéotrope à l’IDEF

Dans le cadre d’un nouveau partenariat avec l’association « Art- Projets », l’équipe de la Passerelle met en place une nouvelle action.

Il s’agit d’ouvrir l’IDEF à une résidence de deux artistes de la compagnie Zéotrope. Ces deux comédiens interviendront à la Passerelle pendant 6 semaines sur des séances de 2 heures.

Le but étant de permettre à nos jeunes d’expérimenter la création artistique via le média du théâtre. Un des intérêts de ce projet étant que chaque participant (jeunes comme éducateurs) soit à la même place.

Nous pensons ouvrir cet atelier aux jeunes de 8 ans à 14 ans (8-10 jeunes).

Pour que le plus grand nombre d’entre eux puisse bénéficier de cette activité, nous avons prévu ces séances de 17h à 19h. Nous savons que c’est un horaire parfois compliqué sur les unités, espace de « liberté » pour les jeunes où ils peuvent souffler de leurs journées mais parfois propice à l’errance ou au vide…

Au terme de ces six séances, une présentation de la création sera faite en interne.

Organisation :

– 2 éducateurs de la Passerelle / il semble intéressant que ce soit les 2 mêmes afin de « porter » les jeunes, permettre un repère

– soir à déterminer selon disponibilités des comédiens

– lieu : salle arts plastiques de la Passerelle

– présentation de la création : modalités à déterminer / qui invite-t’on (éduc. des groupes concernés, direction….) / lieu de la représentation

 

Rencontre avec la compagnie Zéotrope ( Sandrine Cubier) et Mr Vincent le 26/02

 

Depuis 2010, la compagnie travaille avec l’association Rayons de Soleil (regroupement de MECS). Ils ont déjà 4 ans de résidence d’été dans ces différentes structures.

Leur intervention est globale c’est-à-dire que cet atelier théâtre comprend aussi bien l’art plastique pour les décors, le travail avec un compositeur pour les musiques utiles à la création…

Cette compagnie connaît la problématique des jeunes accueillis de par leurs expériences. Le discours en est d’ailleurs empreint lorsque Sandrine explique que chaque jeune ( petits comme ados) peut avoir sa place dans la création. Les comédiens sont à leur écoute, répondent à leur envie quand cela est possible. Sandrine ajoute que c’est au comédien de s’adapter au groupe et aux difficultés des jeunes pour valoriser au mieux ses compétences. D’ailleurs il est toujours sur scène avec eux.

Cet atelier ne peut fonctionner que sur une adhésion du jeune au projet, avec un engagement de sa part afin de le vivre jusqu’au bout (représentation). L’intérêt restant sur l’importance que les jeunes participants prennent du plaisir.

Le but de ce projet comme il l’a déjà été écrit, c’est une représentation et un goûter. Il reste à déterminer le lieu (IDEF : parc, amphi, salle Passerelle) ?, salle extérieure ( Pole Pik) ? ), qui invite-t’on ?

  • Une 1ere rencontre sera nécessaire en amont avec le groupe constitué
  • la programmer dans la 1ere semaine des vacances scolaires d’avril. A partir de ce que vont dire les jeunes une introduction va être écrite par les comédiens. Cette scène sera alors le commencement de cette aventure.

 

Organisation :

 

Nous optons pour le lundi de 17h à 19h, on commencerait le 27/04. Bien prévoir un temps d’échange avec les comédiens après la séance. Toujours les 2 mêmes éducateurs sur les 6 séances pour la cohérence et la continuité de l’activité.

Nous restons sur le public des 8-14 ans au nombre de 10 jeunes.

Lundi en réunion nous conviendrons d’une rencontre avec Mr Foukahi.

 

Je ferais la demande à mon chef de service de remplir une convention de stage pour Anne- Sophie qui est étudiante et qui participera à tous les ateliers, sa mission étant de conceptualiser l’intérêt de ces projets pour les jeunes placés en institution.

 

Le financement est totalement pris à la charge d’Art Projet, merci Mr Vincent.

Comments are closed.